baillements

des relents de cendards et de latrines

Jeudi 30 septembre 2010 à 12:30

je n'aime pas beaucoup être seule dans montreuil, jp me donne donc rendez-vous à dix neuf heures au métro croix de chavaux . pour danser. c'est ça qu'il me dit au téléphone. « on dansera. »
à trop vouloir être jolie, je suis en retard, c'est donc claire que je retrouve en haut des escaliers de la station. claire, elle est sympa, elle rit à mes blagues, même celles qui ne m'amusent pas vraiment, et elle me fait pas chier avec ma vie estudiantine.
une bière plus tard, j'atterris dans une sorte de hangar où s'entassent des visages plus ou moins familiers. jp est là, au fond, et le bouton que j'ai percé dix minutes auparavant devant la vitre du métro forme une croûte qu'il ne peut s'empêcher de gratter. je n'ai pas le temps de m'installer qu'un type annonce déjà, « bon, c'est l'heure » et sous mon regard ahuri, tous partent faire le guet rue clotilde gaillard. j'ignore dans quel but. faut dire qu'ils sont tous un peu cons. comme je ne sais pas, et que je ne veux de toute façon pas savoir ce qu'on est en train de faire, je m'assieds sur un bout de trottoir. sur celui d'en face, jp fume une clope imaginaire, étendu de tout son long sur un matelas du genre plutôt dégueulasse.
« viens avec moi » qu'il dit tout fier en tapotant le lit.
je ne suis pas tout à fait allongée quand il pose sa tête sur ma hanche, alors je dis quelque chose de bête comme, « tu ressembles à mon chien, sauf qu'il pique pas, mon chien. il est doux. pourtant il a une moustache. »
quoiqu'il en dise, il fait trop froid pour rester sur ce matelas toute la nuit, c'est donc à pascal et maud qu'on demande asile, et chez eux qu'on finit.

après trop de whisky, jp s'endort, suivi de près par pascal. ne reste plus que maud et moi pour finir la bouteille et raconter des conneries sur du wagner.
trois heures du matin, il se réveille en sursaut, regarde maud, me regarde, et dit, « putain faut pas que j'oublie d'aller te chercher à dix neuf heures. » puis il se rendort.

Par RisingColor le Jeudi 30 septembre 2010 à 12:47
J'aime beaucoup le titre, reference Simpsons ^^
L'article est pas mal lui aussi, il a le mérite de bien se lire :)
Par gobelet le Jeudi 30 septembre 2010 à 14:12
touuut long ! ^^ ^^ ^^ ^^ ...
Par sojuicy-tangerines le Jeudi 30 septembre 2010 à 17:14
haha j'aime la fin
Par sojuicy-tangerines le Jeudi 30 septembre 2010 à 17:15
ps. c'est ma SECONDE scarlatine mutante, ta gueule
Par joris le Samedi 2 octobre 2010 à 23:12
à la fin, c'est toujours le whisky qui gagne.
 

chambre à gaz









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://baillements.cowblog.fr/trackback/3043494

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | Page suivante >>

Créer un podcast