baillements

des relents de cendards et de latrines

Mercredi 19 janvier 2011 à 18:35

là, sur mon siège de scénic puant la pisse de clébard et le gâteau d'anniversaire, j'écoute jacky sermonner son fils de bientôt trente ans qui, les oreilles rouges de honte, marmonne des « chai pas » d'ado paumé à chaque question un peu débile. « quand est ce que t'arrêtes de fumer ? faut que t'arrêtes de boire, tu crois pas ? tu me fais chier, tu le sais ça ? » « bah chai pas. » je déteste ce genre de situation : me retrouver à l'arrière d'une voiture schlinguant le patricide, à serrer le cul pour pas qu'il trempe dans l'urine, je déteste ça.
après, je comprends qu'on puisse en vouloir à son fils d'avoir été ivre mort devant famille et amis. bourré à s'en péter la gueule avec un môme dans les bras. le môme de sa propre soeur même. mais que les yeux de jacky me fixent dans le rétroviseur et me balancent un « tu trouves pas ça minable toi ? », ça, je comprends pas.
ce soir là, jacky a soufflé ses soixante bougies l'air amer, le nez humide, et quand il s'est mis à me raconter sa vie, celle qu'on trouve un peu moche après deux trois verres de trop,  j'ai trouvé ça minable.
 
Par sojuicy-tangerines le Jeudi 20 janvier 2011 à 0:12
j'aime beaucoup
Par gobelet le Vendredi 21 janvier 2011 à 15:43
t'imagines qu'après, tu vas aller chez eux, pas chez saaaarbi :)
 

chambre à gaz









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://baillements.cowblog.fr/trackback/3079564

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | Page suivante >>

Créer un podcast