baillements

des relents de cendards et de latrines

Mercredi 6 avril 2011 à 5:27

nous sommes le douze novembre, je me retrouve encore à croix de chavaux dans ce grand bâtiment rue clotilde gaillard, mais cette fois, b est là. ça change un peu tout. les gens me paraissent moins cons, et ça ne me dérange plus d'offrir une gorgée de bière au premier quidam ou de rire pour un rien. dans ce qu'ils appellent salle principale, se tient une sorte de réunion où de vieux communistes discutent d'on ne sait quoi. de toute façon, on s'en fout, la priorité, c'est manger. nous ne sommes que cinq à table, peut être six, et très vite, écouter le débat s'avère presque une obligation. moi, je regarde jp, et remarque que sa tête est étonnamment grande comparée à celles qui l'entourent ; ça crève les yeux quand on l'observe de profil. il semble suivre le discours passionné de son voisin avec attention, mais lorsqu'il lève la main pour prendre la parole avec les sourcils froncés du type qui n'est pas d'accord, c'est pour demander : « non mais excuse moi... t'as pas une cigarette steuplait ? »
Par gobelet le Mercredi 19 octobre 2011 à 13:55
excuse moi mais.. t'as tout foutu hors ligne en fait ? j'en suis éberluée. espèce de sapiens.
 

chambre à gaz









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://baillements.cowblog.fr/trackback/3098721

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | Page suivante >>

Créer un podcast